Je m’appelle Maëlle Zonnequin et je suis doctorante en deuxième année au sein du Laboratoire de Biologie Intégrative des Modèles Marins (LBI2M) à la Station Biologique de Roscoff. Ce qui m’intéresse particulièrement, c’est de comprendre comment les algues brunes interagissent avec les autres organismes présents dans l’écosystème marin.Tout au long de l’évolution, les interactions biotiques ont probablement joué un rôle clé dans la plasticité métabolique et l’adaptation des espèces. Dans le cadre de ma thèse, je me concentre sur la fonction et l’origine évolutive de la voie des oxylipines dans les interactions biotiques chez les algues brunes. Plus particulièrement, je teste l’hypothèse d’une coévolution fonctionnelleRead More →

Je m’appelle Wendy Diruit, je suis doctorante en 3ème année au Laboratoire des sciences de l’environnement marin (LEMAR). Passionnée depuis des années par le milieu marin, l’estran et les macroalgues, j’ai la chance de réaliser un projet de thèse qui lie échantillonnage de terrain et analyse d’images optiques pour l’étude des macroalgues en Bretagne. Pour ce faire, j’ai réalisé un inventaire de la flore de 9 estrans du Finistère et, en parallèle, j’ai obtenu des images multispectrales par satellites ainsi que des images hyperspectrales par avion et drone de mes sites d’études. Les images hyperspectrales ayant une forte résolution spatiale et spectrale, m’ont permis d’identifierRead More →

Passionnée depuis des années par les sciences marines, et plus particulièrement par l’étude et la valorisation des macroalgues, je réalise actuellement une thèse CIFRE en partenariat avec un encadrant académique, le Laboratoire des Sciences Marines de l’Environnement (LEMAR) et un encadrant industriel, la PME ALGAIA. Face à la prolifération des macroalgues brunes tempérées et tropicales du genre Sargassum C. Agardh (Phaeophyceae, Fucales) sur les côtes de l’Océan Atlantique, mon projet de thèse VALSARG porte sur la valorisation de cette biomasse dans deux secteurs d’application, le végétal et la santé humaine, à travers l’étude de leur potentiel en biostimulation et modulation de la flore bactérienne. LesRead More →

Je m’appelle Florent, je suis doctorant en 4ème année et je travaille sous la direction d’Helena Cruz de Carvalho, dans les laboratoires de Chris Bowler à l’Institut de Biologie de l’ENS (IBENS). J’ai un fort intérêt pour la biologie moléculaire et la génétique, ce qui m’a amené à travailler sur le génome non codant de l’espèce de diatomée modèle de l’équipe, Phaeodactylum tricornutum. Pendant mon doctorat, je me suis concentrée sur l’optimisation du système CRISPR-Cas9 en utilisant une approche à double guide ARN pour générer des souches mutantes de diatomées. Pour ce faire, j’ai utilisé la capacité des diatomées à subir une conjugaison bactérienne, quiRead More →

J’ai toujours été attiré et fasciné par l’océan, que j’ai observé, admiré et exploré. Au lycée, l’idée de devenir océanographe m’a traversé l’esprit et ne m’a plus quitté. J’ai donc fait un MSc en océanographie en Belgique, ce qui m’a conduit à cette thèse de doctorat sur laquelle je travaille actuellement. Je suis maintenant doctorante à l’IFREMER, à Nantes, et je travaille actuellement dans le domaine de la biologie marine. Mes recherches portent sur l’étude approfondie des mécanismes qui sous-tendent la mixotrophie chez les microalgues nuisibles. Plus précisément, je cherche à comprendre la physiologie de Prymnesium parvum, son mode trophique, sa croissance et sa productionRead More →